Passage sous Mephisto

Passage de ce blog sous Mephisto : explication sommaire et procédure d’installation.

Wordpress est une usine à gaz et tourne en PHP, or je cherchais un CMS en Rails. Exit donc l’ancienne version, peu fréquentée et peu mise à jour, de ce blog.

Typo m’a gonflé pour la seconde fois : je ne doute pas de la qualité de l’outil pourtant, mais des petits tracas d’install font que je n’ai pas conservé cet outil. Première fois il y a quelques mois, j’installe la toute récente version 4, je la lance, je change le thème et là, patatra. L’appli m’avait supprimé mon répertoire ”/tmp” ! Bon OK je l’avais fait tourner en root, ce qui n’est pas très malin, mais ce genre d’imprécision m’avait aggacé à l’époque. Et cette fois, j’ai essayé d’installer la version svn/trunk, avec une base sqlite3. La migration 48 bloque, et au bout de plusieurs minutes, j’ai des virgules qui s’affichent sur mon écran, la taille du répertoire “db/” ne bougeant plus. Au bout de 15 minutes de virgules (entrecoupées parfois de “NULL”), j’ai killé la session et le process rake, et vogue pour mehisto ! Qui plus est, l’interface admin est tout aussi moche que celle de Mephisto. Alors…

Installation

J’ai suivi peu ou prou le pas-à-pas disponible ici . J’ai au passage un peu halluciné en voyant que le CMS pouvait tourner sur une base de données provenant de Typo ou Wordpress ! Ils ont vraiment pensé à tout ! Je n’ai pas testé cela dit, je voulais une install propre :

Après cette étape, et éventuellement l’installation de mongrel :

... il suffit de démarrer le serveur ! (étape qui n’est pas mentionnée dans le lien officiel : je suppose vue la tournure qu’ils partent du principe que l’utilisateur installe Mephisto sur un environnement mutualisé, et n’ont pas la main sur l’arrêt/démarrage du serveur d’appli, Mongrel dans notre cas).

Anyway, après un petit test concluant de :

Je me suis fait un petit script très compliqué pour lancer tout cela :

#!/bin/sh
ROOTDIR="/home/app/mephisto"
CMD="mongrel_rails"
PARAMS="-d -e production -p 8000 —user pada —group pada"
case "$1" in start) cd $ROOTDIR $CMD start $PARAMS ;; stop) cd $ROOTDIR $CMD stop ;; restart|reload|flush) cd $ROOTDIR $CMD stop $CMD start $PARAMS ;; *) echo "Usage: $0 [start|stop|restart]" >&2 exit 3 ;; esac

Le site est donc accessible via http://vds171.sivit.org:8000/
J’expliquerai dans un futur article comment configurer Apache & Bind pour avoir une URL plus jolie :-)

Themes

J’ai trouvé le thème que vous voyez sur le second theme viewer Mephisto c’est le “1024px” d’Andreas Viklund, porté en Mephisto par RailsGrunt. Un passage à tout hasard sous IE m’a montré un problème avec le titre qui était caché en partie par le sous-titre, c’était très moche. Je suis donc allé sur le site de l’auteur original , et plus précisément sur la page de ce template gratuit : ici . J’y ai récupéré le .css, que j’ai remplacé via l’interface Mephisto dans mon Mephisto, et ça a fonctionné parfaitement :-)

Réflexions / Tips

  • Penser à changer le charset dans le layout.liquid pour de l’utf8 : sous Linux, Firefox 3b5 fait la correction automatiquement, mais sous Windows, mes articles étaient assez pourris.. Changer le meta content-type dans ce fichier suffit à résoudre le problème.
  • Textilize est un langage très sympa pour faire du markup, mais normalement, il interprète les line breaks comme des balises <br />, ce que ne fait pas RedCloth. Impossible pour l’instant de savoir pourquoi, mais ça rend l’édition peu intuitive. Je ferai un billet dès que j’aurai trouvé comment résoudre la chose (ajouter l’option ":line_breaks" en modificant redcloth.rb ne semble pas suffire).